Abilio Diniz (futur administrateur de...

Abilio diniz (futur administrateur de...

Des revers de fortune qui forgent le caractère d’Abilio Diniz

Lors de la campagne présidentielle de 1989, Abilio Diniz (Lsa-conso.fr) est kidnappé par un groupuscule "d’extrême gauche". Délivré après une semaine de captivité, il va rester traumatisé par cette expérience. En 1999, un rapprochement financier et commercial s’opère entre le groupe français Casino et le Grupo Pão de Açúcar. Au milieu de la décennie 90, Abilio Diniz procède à l'ouverture du capital du Grupo Pão de Açúcar. Le groupe se transforme en n°1 de la distribution dans le pays après qu'il ait débuté une phase d’acquisitions.

Le 1er supermarché GPA ouvert en 1959

Pour développer son propre groupe, Abilio Diniz s'est inspiré de la réussite du groupe Carrefour, dont il a connu les fondateurs dans les années 1970. Une dizaine d’années après l'ouverture de sa première grande surface, en 1959, le groupe Pão de Açúcar rassemble mille quatre cents employés et quarante magasins. Le père d’Abilio Diniz a ouvert sa toute première boulangerie sur un boulevard fréquenté de Sao Paulo. La boulangerie de la famille Diniz s’appelle Pão de Açúcar, en référence Pain de Sucre à Rio.

La ville de São Paulo, au Brésil, a vu naître Abilio Diniz en décembre 1936. D'origine portugaise, sa famille a émigré au Brésil à la fin des années 1920 Abilio Diniz est diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas à Sao Paulo, où il est entré en 1956.

Abilio Diniz, une volonté constante d'investir

Abilio Diniz s'occupe de BRF et cherche de nouvelles perspectives d’investissement depuis son départ du groupe GPA. Mi-2015, Péninsula augmente sa participation à douze pour cent du capital de la filiale brésilienne de Carrefour. Depuis, l'homme d'affaires possède, à travers le fonds Peninsula, deux places au CA. Il renoue avec le milieu de la distribution au Brésil, à soixante dix-huit ans et en compagnie d'un associé de premier plan. En 2013, Abilio Diniz prend la tête du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire Brasil Foods (BRF).

Nos articles