Qui est Abilio Diniz, magnat brésilien au cœur du duel entre Carrefour et Casino?

Qui est abilio diniz, magnat brésilien au cœur du duel entre carrefour et casino?

À la fin des années 1950, le père d’Abilio Diniz (www.latribune.fr/entreprises-finance/services/distribution/20150115trib15e31e8a7/qui-est-abilio-diniz-magnat-bresilien-au-coeur-du-duel-entre-carrefour-et-casino.html) estime déjà que l’avenir du négoce se fera avec les supermarchés. GPA, ou Grupo Pão de Açúcar a été initié par la boulangerie fondée par son père. En 1974, Abilio Diniz croise les fondateurs du groupe Carrefour. Il prend exemple sur leur succès pour faire croître le groupe Pão de Açúcar. En référence au Pain de Sucre à Rio-de-Janeiro, le magasin de la famille Diniz est baptisé Pão de Açúcar.

Un patron qui a traversé les difficultés

un groupe "d'extrême gauche" kidnappe Abilio Diniz durant de l'élection présidentielle de 1989. Délivré après 7 jours de captivité, l’homme restera marqué à vie par cette expérience. A la fin des années 90, un rapprochement financier et commercial est opéré entre Casino et le Grupo Pão de Açúcar. En 1995, il ouvre GPA aux investisseurs. Le groupe devient le leader de la commercialisation dans le pays après que l'homme d'affaires ait débuté une période d’acquisitions. Le le groupe d'Abilio Diniz fait face à d'importantes difficultés financières au cours de la décennie 90, alors que le Brésil est en pleine crise.

En juin 2012, Casino a le contrôle GPA. Le divorce est consommé et Abilio Diniz abandonnera la présidence du conseil d'administration l'année suivante. L'alliance de Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil échouera du fait du refus du PDG du groupe Casino et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement. A l'automne 2013, un accord à l'amiable signé avec le groupe Casino donne la possibilité à Abilio Diniz de mettre fin à clause de non-concurrence et de pouvoir projeter des investissements dans n’importe quel secteur économique.

L'enfance d'Abilio Diniz

La ville de São Paulo, au Brésil, a vu naître Abilio Diniz le 28 décembre 1936. Les mioches du quartier où il habite le prennent comme leur tête de turc au cours de son enfance. C'est en 1929 que la famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise, a émigré au Brésil. Enfant, il a appris les arts martiaux pour ne plus être une tête de turc.

Nos articles